Actualités /

Il croit aux insectes dans l'alimentation de demain

Photo de jacky PETIZ et de quelques préparation de bisquits aux insectesJacky d'Insectéine a reçu Rémi Jaunet de Ouest France...
Grillons, sauterelles et autres criquets feront chanter nos assiettes, bientôt. 
Le match ne fait que commencer : insectes partout !

Trois questions à...
Jacky Petiz, Rezéen, fondateur d'Insectéine et membre de la Fédération française des producteurs importateurs et distributeurs d'insectes (FFPIDI), dont le champ d'application couvre les insectes comestibles pour l'alimentation humaine et animale.

Qu'est-ce qui vous a amené à vous intéresser aux insectes ?
J'ai lu un rapport de l'Organisation mondiale de l'alimentation qui rappelle qu'aujourd'hui, 2,5 milliards de personnes consomment des insectes. C'est une solution contre la sous-nutrition.

Prenons l'exemple des criquets pèlerins qui ravagent les cultures. Les paysans peuvent les capturer, les vendre, les consommer. Les insectes représentent un apport nutritionnel important, c'est pourquoi plusieurs ONG (organisations non gouvernementales) leur enseignent l'élevage d'insectes.

Pourquoi s'intéresser aux insectes pour l'alimentation humaine ?
Quand nous serons neuf milliards sur terre, d'ici trente ans, nourrir tous les êtres humains représentera un véritable défi. Il nous faut, dès à présent, choisir des solutions alternatives et complémentaires. Les insectes sont riches en protéines essentielles, en oméga 3, 6 et 9, et ils apportent de nombreux oligo-éléments et vitamines. C'est l'alimentation de demain.

L'autre atout des insectes, c'est leur impact écologique positif. La consommation de viande grimpe en flèche, dans le monde, et plus de 65 % des céréales cultivées sont destinées à nourrir le bétail. Or, pour produire 1 kg de boeuf, il faut 15 kg de céréales et 600 l d'eau, mais pour produire 1 kg d'insectes, il suffit de 2 kg de céréales, quasiment pas d'eau et zéro émission de gaz à effet de serre.

Pour ce marché prometteur, quelles sont vos priorités ?

À l'avenir, nous n'aurons plus le choix. Nous devrons manger des insectes plusieurs fois par semaine. Je veux permettre aux consommateurs de s'initier, dès à présent, à la consommation d'insectes et leur donner l'opportunité de s'approprier de nouvelles saveurs, à travers des recettes simples et gourmandes, inspirées de nos plats traditionnels.

Je souhaite réunir des producteurs d'insectes dans une coopérative en charge de commercialiser leurs productions. Pour mes recettes, j'utilise des insectes comme le ténébrion (ver meunier), le grillon, le criquet, la sauterelle. Ils sont grillés, déshydratés et réduits en farine. Ils proviennent de producteurs français ou de pays limitrophes engagés dans une démarche qualitative, inspirée du bio.

Logo Ouest France

http://www.ouest-france.fr/il-croit-aux-insectes-dans-lalimentation-de-demain-3610842

 

 

Témoignages

Madame

Super, je recommande visitez leur site https://www.avenia.fr/
Madame Coline Moreau, le 15/05/2017

Lire tous les témoignages
 

Qui sommes nous ?

Insectéine développe et commercialise sous la marque Avenia Nutrition des aliments élaborés à partir de farines...

Lire plus...


Membre de la Fédération Française des Producteurs, Importateurs et Distributeurs d'Insectes ffpidi.org

Contactez-nous

Adresse : 2 rue Robert Schuman
   44408 Rezé / Nantes Métropole

Tél.: +33 6 12 14 35 00

Email : petiz.j@insecteine.com

Si vous appréciez notre engagement, si vous aimez ce que nous faisons, cliquez sur les logos, afin de partager notre site web sur vos pages Facebook, Twitter et Google+